Notre Vie N’attend Plus Que Nous

Beaucoup d’entre nous attendent toujours quelque chose : nous attendons de trouver le partenaire idéal; nous attendons d’avoir un meilleur emploi; nous attendons notre retraite; nous attendons un enfant. Nous attendons d’avoir la « chance » enfin de faire ce que nous aimons. Nous attendons… et pendant ce temps-là, notre Vie passe…

Et si c’était plutôt notre Vie qui attend après nous?
Peut-être qu’il est enfin temps maintenant :
De mettre en marche la réalisation de ce rêve que nous portons dans notre cœur depuis si longtemps, plutôt que d’attendre que toutes les conditions soient favorables;
De régler cette relation qui traîne plutôt que d’attendre que l’autre fasse les premiers pas;
De résoudre ce conflit qui s’éternise plutôt que de rester campé sur nos positions, où toutes les parties sont perdantes;
De changer d’emploi plutôt que de se faire violence en occupant des fonctions où nous ne nous réalisons pas;
De prendre les moyens pour guérir de nos blessures plutôt que de les fuir dans l’alcool, le travail, les drogues, la consommation, et autres dépendances;
De faire les changements nécessaires dans notre vie pour nous permettre d’être plus heureux, plutôt que d’espérer que ces changements viennent d’eux-mêmes;
De prendre son bonheur en main, plutôt que de souhaiter être heureux un jour;
De faire le ménage dans notre vie et dans nos relations, plutôt que de continuer à tolérer des situations et des personnes qui nous tirent vers le bas plutôt que de nous élever;
De faire plus de ce qui nous plaît dès aujourd’hui et moins de ce qui ne nous plaît pas;
De commencer à prendre soin de nous plutôt que de toujours nous oublier dans nos relations avec les autres;
De mettre du positif dans notre vie plutôt que de nous plaindre qu’il y a trop de négatif autour de nous;
D’être soi-même une personne qui sème la joie de vivre plutôt que d’attendre d’en rencontrer une;
De se prendre en mains plutôt que d’attendre que quelqu’un règle nos problèmes à notre place;
De changer soi-même ou de faire d’autres choix plutôt que d’attendre que l’autre change;
De devenir plus conscients de nos pensées, de nos actes et de nos décisions plutôt que de filer sur le pilote automatique et se réveiller un jour en nous demandant où est passé notre Vie;
D’écouter cet élan de Vie en soi plutôt que de subir sa Vie.

Notre vie nous attend. Elle est prête, elle, depuis toujours, à collaborer à notre bonheur.
Mais trop souvent, nous sommes là à attendre qu’elle fasse le boulot à notre place!
Assumons ce que nous sommes et ce que nous voulons.
Nous ne sommes pas sur terre pour attendre. Nous sommes sur terre pour VIVRE.
Alors, que ferez-VOUS aujourd’hui, concrètement, pour prendre votre Vie en mains? Quel premier pas pouvez-vous faire dès maintenant pour améliorer le reste de votre Vie?

Diane Gagnon

Quitter le statut Quo : 5 solutions éfficaces à expérimenter

« S’il y a pas un problème, il y a une solution… » Bob Marley.

Le statut quo, cette posture éternelle qu’il est difficile (mais pas impossible) de quitter, est connu de beaucoup de personnes. Les solutions à ce problème sont nombreuses mais nous ne citerons que les plus pertinentes et surtout celles qui répondent aux causes les plus fréquente

1) Dompter sa peur

la peur

La peur est un sentiment naturel que l’on retrouve en chaque être humain. Elle se caractérise différemment mais a pour seule issue, la paralysie (physique ou mentale). La peur c’est ‘’ ce truc ‘’ là qui vous empêche d’avancer ou même de bouger face à telle ou telle situation. Elle est la principale cause du statut quo et l’on est obligé de la dompter.

Dompter la peur, nous n’oserons dire supprimer la peur parce que c’est une chose impossible. La peur est un sentiment naturel, ce qui revient à dire que l’on ne peut l’effacer à moins de devenir une machine. La peur est une énergie ,et la dompter signifie la transformer en une autre. Elle a toujours précédé le courage ou l’abnégation comme l’illustre l’adage « qui n’a pas peur, n’a pas de courage ».

Le plus important n’est pas de cacher ou encore moins d’oublier sa peur mais plutôt d’en faire une chose nouvelle : le courage. L’objectif est donc de ne pas s’arrêter à la peur comme la majorité des personnes dans cette posture mais de la traverser et la transformer.  Cet exercice constituera un grand pas dans le processus de suppression du statut quo.

2) Sortir de la zone de confort

zone de confort

La zone de confort c’est le jardin personnel, le mini paradis que l’on s’est construit avec ses moyens et sa situation actuelle. Elle peut être mentale ou physique. Une situation donnée est considérée comme la meilleure pour soi et du coup toute idée d’amélioration ou de changement est refusée. La zone de confort varie d’une personne à une autre mais la situation est la même : une satisfaction totale au vue de l’actuelle situation de la personne.

Sortir de cette zone est une chose difficile, surtout si l’on y est depuis un certain temps. Cela ne veut pas dire que c’est une chose impossible. Il y a un risque, celui d’entrer dans la zone de panique qui est normalement très éloignée. L’objectif est de quitter la zone de confort pour la zone d’apprentissage. C’est cette zone qui va contribuer à la construction de votre personne. Sortir de cette zone permet de quitter le statut quo et ainsi de s’améliorer et d’apprendre des nouvelles choses.

3) Apprendre … avec sagesse et discernement

sagesse.jpg

Apprendre, c’est développer son cerveau, l’enrichir de nouvelles connaissances. L’apprentissage se fait de plusieurs manières : à l’école, à la maison, dans la rue et même dans certains lieux insolites. L’apprentissage est ce qui contribue à la maturité mentale et aussi à la maturité physique. Le Soi grandit avec l’apprentissage et ce n’est pas sans conséquence positive.

Apprendre doit se faire dans une certaine sagesse et aussi un discernement. D’une manière simple, disons que l’apprentissage est une bonne chose mais elle doit être limitée. Toute chose n’est pas bonne à apprendre. Vous rejoindrez mon idée  si jez prennais l’exemple d’apprendre à faire du mal .

Le plus important dans l’apprentissage est de le faire avec sagesse c’est-à-dire n’assimiler que ce qui sera utile et surtout positif. Les connaissances antérieures doivent servir de repère dans ce sens.

4) Se faire confiance

se faire confiance.jpg

« Oublie tes peurs et aie confiance en toi. Tu peux plus que tu ne le penses ! ». C’est sans commentaire la phrase que toutes les personnes se trouvant dans une situation de statut quo aimeraient entendre afin de se décider. La confiance en soi est la base de toute chose. En effet, ce que l’on pense et dit de soi est très puissant. Elle peut construire ou détruire et elle est une question de volonté de soi-même.

La confiance en soi est une question de croyance. Pour arriver à ce stade chaque personne devrait croire en elle-même et miser sur sa personne. Aucune personne ne vous connait mieux que vous et cela est une force qu’il faut utiliser en sa faveur. Votre connaissance de vous-même devrait vous poussez à miser sur vous et ainsi permettre aux autres de le faire aussi.

Votre estime signifie que vous devez considérer votre ego sans toutefois passer dans l’exagération.

5) Etre réaliste et avancer

etre realiste.jpg

La réalité est ce qui se vit tous les jours. C’est le contraire du rêve et elle peut en être complètement différente. Quitter le statut quo nécessite une prise de position au vue de la réalité. Cette prise de position va normalement entrainer l’arrêt de cette utopie qui consiste à se satisfaire dans le statut quo.

Le but ici sera de se rendre à l’évidence que sa situation actuelle n’est pas la finale et qu’il est possible d’évoluer et faire avancer les choses. Il faudra donc prendre en considération les données du présent et d’en sortir une décision qui permettra d’avancer.

Loin d’avoir épuisé le sujet, nous espérons qu’à partir d’aujourd’hui vous ferez partis des personnes qui sont en constante évolution et le statut quo est un souvenir

By Joe Dez.

L’histoire du garçon au sale caractère

Il était une fois, un garçon avait un sale caractère. son père lui donna son sachet de clous et lui dit d’en planter dans la barrière du jardin chaque fois qu’il perdrait patience et se disputerais avec quelqu’un.

Le premier jour il en planta 37 dans la barrière, les semaines suivantes il apprit à se contrôler et le nombre de clous plantés dans la barrière diminua jour après jour. IL avait découvert que c’était plus facile de se contrôler que de planter des clous.

Finalement arriva un jour ou il ne planta rien dans la barrière, alors il alla voir son père et lui dit que pour ce jour il n’avait planté aucun clou. Son père lui dit alors d’enlever chaque clou de la barrière pour chaque jour ou il n’aurait pas perdu patience.

Les jours passèrent et finalement le garçon alla dire à son père qu’il avait enlevé tout les clous de la barrière. le père  conduisit le fils devant la barrière et lui dit « mon fils tu t’es bien comporté mais regarde tout les trous qu’il y’a dans la barrière, elle ne sera plus jamais comme avant, quand tu te dispute avec quelqu’un et que tu lui dis quelque chose de méchant cette personne est approximativement dans cet état ».

Tu peux planter un couteau dans un homme et âpres le lui retirer, mais il restera toujours une blessure , peu importe combien de fois tu t’excuseras la blessure resteras.

Une blessure verbale fait aussi mal qu’une blessure physique, vos relations sont précieuses et je sais que vous  n’avez surtout pas envie de les fragiliser. Mais comment faire vu qu’il a des vérités choquantes qui doivent et  méritent d’être dites ?

Je vous propose la règle des 2/1 , elle explique  que si vous critiquez directement une personne , celle-ci se renfermera comme une huitre pour se protéger et prendra votre remarque comme une attaque personnelle , le préalable est donc de faire deux (02)  remarques positives ou deux (02)  compliments et ensuite de faire la remarque/critique.

Ces deux compliments vont ouvrir les oreilles de votre interlocuteur et le mettre dans une disposition positive. Du coup votre remarque sera prise comme une incitation à s’améliorer et non comme une critique stérile.

Appliquez cette astuce et n’oubliez pas de revenir partager votre expérience avec nous !

la loi de la pure potentialité : pourquoi et comment l’utiliser?

En adéquation avec la nature divine de chaque individu ,  la réussite, l’abondance et la prospérité doivent être  votre partage au cours de votre vie sur terre.  Mais pour que toutes ces belles choses se matérialisent dans votre vie, il y a des lois et des principes à respecter. La première loi que nous étudierons ici aujourd’hui est celle de LA PURE POTENTIALITE

1) Qu’est-ce que la loi de la pure potentialité ?

 D’après DEEPAK CHOPRA cette loi stipule qu’au tout début de notre création, nous sommes pure conscience,  le retour à notre nature essentielle, nous sommes le potentiel sans mesure, la possibilité éternelle, la pure connaissance, l’équilibre parfait , l’invincibilité , la simplicité et la félicité. Cette loi  nous apprend à ne faire qu’un avec notre esprit tout en brisant le mur qui nous sépare de ce champ d’énergie qui est notre pure potentialité, notre essence spirituelle.

2) Pourquoi est-elle importante pour vous ?

  • Elle vous permet de vous situer au-delà de votre ego, éradique toutes vos craintes intérieures tout en vous permettant de passer au-dessus des commentaires que les autres font à propos de votre personne.
  • Elle vous permet de recevoir les pensées créatives car plus vous êtes en phase avec votre esprit ,plus large est votre accès à son infinie créativité.d9403ec7f8699ba39d1a609c983f5fb0
  • Vous devenez porteur de la tranquillité de l’esprit créateur  éternel et sans limite.
  • Vous puisez l’énergie nécessaire pour réaliser vos rêves les plus fous, cela vous rend capable d’orchestrer la manifestation de toute forme de prospérité.

5c220bc7a0f10f00614294d42862b903

3) comment vous connecter a votre nature essentielle ?

Pour vivre en communion avec cette énergie supérieure résidant dans notre esprit  nous devons :

  • Expérimentez le silence : se priver d’activité telle que lire ou suivre la télévision pendant une période de la journée que vous définirez vous permettra de diminuer la turbulence de votre dialogue intérieur et entrer en communication avec votre esprit.
  • la méditation : Elle consiste à focaliser son attention et sa concentration soit  sur une pensée biblique ou sur celle d’un grand philosophe pour essayer d’en percer le mystère. Faites- le au moins une demi-heure par jour.
  • le non-jugement : il s’agit de reconnaitre que toute création est une œuvre parfaite et d’être reconnaissant(e) de son existence. cela crée le silence dans votre esprit et vous maintient votre âme sereine.
  • la communion directe avec la nature : cette pratique vous aidera à renforcer vos liens avec mère nature, elle vous donne le sens de l’unité de l’ensemble de cette vie et vous relie à l’intelligence de la nature

def0ee3887703453a3e285d0fb015cde

N’hésitez pas à appliquer cette loi et observez les changements spectaculaires dans votre vie.

10 bienfaits de la gratitude….

 Vous êtes vous déjà arrêtez un temps soit peu  pour faire le bilan de ce  que vous avez et que les autres ne possèdent sans doute pas ? au quotidien , beaucoup se plaignent des choses qu’ils ne possèdent pas  , je me retrouve souvent accablés par ces mêmes phrases« je n’ai pas si , je n’ai pas cela , je ne ,…..».   Ces petites choses que nous avons et que nous simplifions , sont les plus belles de la vie et contribuent incontestablement a votre bonheur .. Reconnaître la valeur de ce que l’on a , est ici appelé gratitude .remercier la nature pour toutes ces belles choses est un acte de gratitude .pourquoi doit-on pratiquer la gratitude selon-vous ? vous déposerez vos avis en commentaires à la fin.   En voici dix (10) raisons pour faire de cela une habitude voir même un réflexe

1)  Il  Crée le bonheur autour de vous.

 nous vivons dans un monde constitué  de personnes qui nous aiment et qui se soucient de nous . Par conséquent , nos émotions les affectent de façon involontaire.; si nous sommes  heureux ils le sont aussi pareillement si nous  triste  cela  produit  le même effet chez eux . La gratitude est un signe d’épanouissement alors vous étant épanoui , vous épanouissez également  les personnes autour de vous .

2)  augmente votre espérance de vie

elle  permet d’attirer au près de vous  des personnes sincères , partageant votre  vision de la vie ,également   des personnes qui vous affectionnent profondément.  Ceci contribue à ce que vous expérimentez de relations amicales sincères , alors vous êtes  sans ignorer le pouvoir de l’amour (sourire) , cet amour qui donne des ailes , la force de continuer le combat quotidien.et même le gout de continuer à vivre .

3)  lutte contre le stress

«tout nos tourments sur ce qui nous manquent me semblent procéder du défaut de gratitude de ce que nous avons » affirme Daniel DEFOE.. Dans cette même  logique  , j’ajoute que le stress est un état d’alarme d’une personne par rapport à une pression externe qui peut être ( matérielles , humaines ou financières). La gratitude vient donc palier à cela dans la mesure ou elle vous  donne l’assurance en vus et celle d’ un lendemain meilleur .

4) le progrès dans votre carrière

 chez les jeunes débutants leurs carrières en particulier et chez tout le monde en général, pratiquer la gratitude envers toutes les personnes qui ont contribué de près ou de loin à votre réussite professionnelle est une source de croissance pour vous. .Un exemple :  vous annonce que vous  reçu une promotion dans l’entreprise qui vous emploi , que faites vous ? allez vous remercier votre supérieur hiérarchique pour son appui auprès du conseil d’administration ou alors vous vous contenterez de dire  que c’est uniquement grâce à vos efforts ?  la première option est un acte de gratitude , faites-le et savourez votre progrès !

5) augmente vos richesses matérielles

le matériel ou  encore l’argent  est le but de plusieurs personnes dans la vie mais seulement beaucoup d’entre  ne comprenne pas que l’argent c’est le « flow» , c’est moyen pour parvenir au bonheur et naturellement il y’a un certain état d’esprit qui l’ attire vers vous . la gratitude en est un , si vous remarquez bien toutes les personnes qui disent «merci à la vie pour tout ce qui peut leur arriver de bien ou de mal »   reçoivent plus de résultats contrairement à ceux qui disent font tout le temps des critiques à la vie .

6) il vous donne la  paix intérieur

pratiquer la gratitude c’est méditer , c’est prendre conscience , c’est un faire un bilan interne de nous même , c’est communiquer avec notre esprit , c’est en seul mot rendre grâce . le faite requiert une  certaine concentration , une certaine tranquillité intérieur , un certain accord entre notre corps et notre esprit qui conduit indubitablement à la paix intérieur .

7) maintient en parfaite santé

une étude a montré  que au japon la population a une  espérance de vie très élevé à cause de la pratique de la gratitude , de même dans le magazine numérique le figaro , l’équipe de rédaction a dédié un  article aux  bienfaits de la gratitude. ils  parlent d’ une étude menée chez les insuffisants cardiaques  qui montre que cet état d’esprit est bon pour eux .

8)  elle vous rend sociable

vous êtes une personne que l’on apprécie dans la société , une personne de confiance , une personne que l’on aimerai venir voir à tout bout de champ pour exposer les difficultés aux quels on fait face , vous avez le contact facile et pouvez ainsi mieux entretenir une relation .

9) contribue à vous rendre plus inspiré

Etre  proche de la nature , des personnes que l’on affectionnent et qui nous affectionnent aussi , tiré le meilleur d’eux , partagez ce que  nous possédons et recevoir des autres ,  profiter pleinement  de chaque instant de la vie , c’est toujours inspirant quelque soit le domaine dans le quel l’on exerce .

10)  vous débordez d’énergies positives

la gratitude contribue au bien être moral .Un moral sain , afflues d’idées positives et ces idées contribuent  à ce que vous débordez encore et encore d’énergie  positives .

je vous invite tous sans distinction de  classes  sociales  , ni de tranche  d’age à faire de la gratitude une activité quotidienne et j’encourage avec joie tout ceux /celles qui le font déjà.

A Très Vite !